Collaborateurs : engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient !

Engagement

Engagez-vous, rengagez-vous qu'ils disaient !

 

La question de l‘engagement des collaborateurs est un grand classique du management que requestionne la généralisation des réseaux sociaux et leur introduction progressive dans les entreprises. 

Un de mes amis m’a questionné sur la possibilité de mener une campagne virale sur les réseaux sociaux à l’occasion d’un événement business majeur de sa société. En l’absence de toute stratégie d’engagement auprès d’acteurs influents dans son secteur économique et géographique (agglomération bordelaise) et de notoriété de sa société dans le marketing conversationnel, ma réponse a été que « l’idée était bonne si elle avait été précédée par ce travail ». 

En réfléchissant a posteriori à ma réponse, je me suis aperçu que ces leaders influents qu’il fallait identifier, engager et que j’imaginais comme des blogueurs « divas », mon ami les avait peut-être déjà en interne avec tous les collaborateurs de son entreprise, présents et influents sur les réseaux sociaux. Lire la suite »

Chez Mollat, « ces réseaux numériques dits sociaux »

Librairie Mollat

Librairie Mollat

Les plafonds dorés des salons Albert Mollat et la « trivialité » du sujet, les « réseaux sociaux numériques » faisaient contraste hier 30 mai 2011.

C’est une de mes obsessions de chercher un antagonisme entre les élites (journalistes, artistes, scientifiques, hommes politiques, …) et la masse des internautes à propos des réseaux sociaux.

J’ai probablement tort comme m’en a convaincu le fait de découvrir qu’un prof de ma fille avait trouvé sur Wikipedia un sujet d’interro après que j’ai vainement tenté de la dissuader de faire ses devoirs avec cette encyclopédie ou que Houellebecq ait reconnu s’en être largement inspiré pour un passage de son dernier livre.

Pour nous parler des « ces réseaux numériques dits sociaux », titre d’un ouvrage collectif paru chez Hermès étaient présents Jacques Perriault, professeur en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Paris X, Alexandre Coutant de l’Université de Franche-Comté, Alain Kiyindou, professeur en sciences de l’information et de la communication à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3, Mokhtar Ben Henda, Professeur de l’Enseignement Supérieur, ISD, Université La Manouba, Tunisie et Maitre de Conférences, ISIC, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, Anne-Marie Laulan, professeure émérite de sociologie à l’Université de Bordeaux III. Lire la suite »

My own private « TEDx Bordeaux »

TedXBordeaux

TedXBordeaux

J’ai assisté hier au 1er TedX organisé à Bordeaux samedi 28 juin 2011. Ce fut pour moi une expérience passionnante à plusieurs titres.

Ma première pensée va aux organisateurs, au premier rang desquels Alexis Monville et Tony Chappelle. Ils ont réussi ce premier exercice avec l’élégance de skieurs chevronnés évitant les fâcheux (et les fâcheuses) qui se sont présentés sur leur route comme de simples piquets.

L’idée générale des conférences TED est de diffuser des idées qui méritent d’être diffusées. Un TEDx est un conférence TED organisée localement sous licence TED.

Le thème de cette conférence était « ensemble ». Cette thématique a été abordée sous des angles aussi différents que la dialectique entre rémunération des auteurs et droits à la connaissance, le revenu minimum de vie, la nécessité du « bœuf » en entreprise, l’utilité improbable de clés USB dans des murs, …

Je me suis surpris parfois à lever les yeux au ciel devant des idées me semblant utopiques. Je crois que la grande leçon à tirer de ce TedX est justement de laisser leur chance avec bienveillance à toute idée dont l’objectif est de changer le monde … tout simplement. Lire la suite »

Aujourd’hui une nouvelle preuve de la sérendipité …

serendipite
Aujourd’hui une nouvelle preuve de la sérendipité …

J’ai vécu hier une nouvelle manifestation de la sérendipité du web 2.0.

J’ai échangé mon décodeur Orange il y a quelques jours en boutique. Revenu chez moi, voulant me renseigner sur la possibilité de faire évoluer mon décodeur pour en faire un enregistreur numérique, j’ai fait des recherches sur le web.

Je trouve les informations les plus intéressantes sur un forum non officiel d’Orange.

Plus que les informations techniques et commerciales, ce qui a attiré mon attention c’est un échange entre un client d’Orange, membre du forum et un web conseiller d’Orange. Lire la suite »

Ma montre, Amazon, Wikileaks et moi …

hier ma montre tombe en panne
hier ma montre tombe en panne

Il m’a été récemment demandé de présenter l’atelier « développer ma marque personnelle » lors d’une convention manager dans une grande entreprise.  

 

Le week-end qui précédait le lundi où je devais faire cette présentation, je n’avais toujours pas trouvé une accroche originale m’évitant d’expliquer après tant d’autres que le web 2.0 était une révolution, qu’il était social, mobile, communautaire, qu’il accompagnait même les révolutions … Je m’apprêtais à faire mon footing dominical lorsque ma montre-GPS-cardio training refusa de démarrer. Je prépare en effet mon premier marathon pour septembre 2011 après que certains de mes collègues m’aient mis au défit de les suivre dans cette aventure. Sur leurs conseils et conforté en cela par les avis des consommateurs sur Amazon, j’ai acquis cette superbe montre sur le site marchand du même nom. Grâce à la géolocalisation, je peux mesurer précisément mes performances (modestes mais en progrès) et surtout les partager sur Internet avec mes collègues dans un esprit bienveillant quoique taquin.   

J’allais adresser ma montre au service client d’Amazon quand je me souvins que j’avais expressément demandé à Amazon de bien vouloir supprimer mon compte (même demande adressée à ebay) en représailles à leur comportement hostile dans l’affaire WikiLeaks, comme de très nombreux de leurs clients.   

Avant de passer la montre par la fenêtre, j’eu la bonne idée de rechercher sur le web une solution à mon problème que je trouvais largement documentée : un simple reset commandé par une complexe combinaison de touches, non documenté pour la simple et bonne raison que les utilisateurs, et notamment les plus jeunes, ne lisent plus les documentations.  Lire la suite »

Dailymotion pas assez pro …

Dailymotion pas pro ...

Vu sur Ecrans, un site de liberation.fr

Le propos est, au départ, bien sur un peu spécieux : les salariés d’une entreprise doivent-ils arguer de raisons professionnelles pour accéder depuis leur poste de travail à un site commercialisé par leur entreprise ?

Les commentaires associés à l’article sont en revanche édifiants.  Je suis frappé de voir comment se liguent toutes les bonnes âmes qui savent très bien ce qui est facteur de productivité et ce qui l’empêche : envoyer des terra octets de mail mal ciblés et creux => bien / regarder une vidéo sur Dailymotion => mal …

Si la discussion se résume à la nécessité d’avoir vu Dieu pour être prêtre ou s’il faut avoir été malade pour être médecin, on n’ira pas loin !

La nécessite absolue pour Orange d’ouvrir l’accès à Dailymotion et à Deezer (et plus globalement à tous les medias sociaux) à ses collaborateurs doit poursuivre deux objectifs :

  1. la confiance, « bande passante » de l’innovation
  2. la connaissance des produits et services par ses collaborateurs, ambassadeurs de leur entreprise
Je vous laisse car j’écris ce message durant mes heures de travail => mal !

Je vous follow Marie

Annonciation digitale

Annonciation digitale

Que ce soit sur le web ou dans la presse écrite, Libé a un art et une culture du titre percutant qui ne se dément pas.

Le site Ecrans de liberation.fr reprend une vidéo réalisé par la web agency portugaise Excentric en y rajoutant un notre père « social médiatisé ».

Un anachronisme hilarant montrant de façon pédagogique la place des media sociaux dans une version revisitée de la nativité …

http://www.ecrans.fr/Je-vous-followe-Marie,11874.html

Atelier e-moi chez Force Femmes

Association Force Femmes

Association Force Femmes

Je suis intervenu pour la première fois le 19 janvier dernier dans un atelier de l’association Force Femmes, à l’initiative de Brigitte Xuereb, sa déléguée bordelaise.

Cette association présente dans toute la France, accompagne les femmes de plus de 45 ans dans leur retour à l’emploi, que ce soit comme salarié ou entrepreneuse.

Cette intervention a pour objectif de positionner puis de mettre en oeuvre les media sociaux dans la stratégie de retour à l’emploi des personnes accompagnées.

L’intervention est organisée en deux moments : 

  • une première vacation sur les principes (tour de table, outils, usages, comportements associés aux media sociaux)
  • une seconde vacation consacrée à des travaux pratiques avec l’initialisation d’un profil sur Viadeo et d’un CV en ligne sur doyoubuzz.com.

Entre les deux vacations, les participantes sont invitées à étudier les différents media sociaux pour en retenir au maximum trois qui seront ceux qu’elles mettront en oeuvre dans leur stratégies personnelles.

Pour les aider dans ce travail, j’ai créé une page spéciale dans ce blog e-moi, l’atelier.

CoworkingCamp Bordeaux : suites & interviews

CoworkingCamp@Bordeaux
CoworkingCamp@Bordeaux

 L’équipe de Silicon Sentier a mis en ligne sur Youtube quelques interviews de participants au CoworkingCamp du 19 novembre 2010 après avoir largement contribué au succès de cette manifestation. 

J’indique dans la vidéo les enseignements que je retiens de cette journée :

- sur la forme, un exercice assez bluffant d’innovation ascendante tirant partie de l’engagement des acteurs, de l’effet catalyseur du vaste bordel « organisé », …

- sur le fond, l’intérêt de créer une interaction entre grandes entreprises, PME, indépendants favorisé par l’emergence d’un (de plusieurs ?) lieu(x ?) sous l’impulsion des pouvoirs publics locaux et des initiatives privées,

- le plaisir d’avoir représenté Orange dans ces lieux et moments d’innovation, avec un ticket d’entrée somme toute faible au regard des perspectives qu’offrent ces « nids à innovation », pour reprendre l’expression de Christophe Aguiton.

Comme toujours lorsqu’il y a du pouvoir et de la visibilité à gagner, il va falloir dépasser les ego, les ambitions, les égoïsmes particuliers tant du côté des pouvoirs publics que des associations. Fastoche …  

  

Autres ressources produites  par Silicon Sentier :  

Merci à Nirina, Dilara et Antonin …

Où va le monde du travail à l’ère du numérique ?

Chaires des civilisations numériques

Chaires des civilisations numériques

J’ai participé le 2 décembre dernier à la conférence intitulée « Où va le monde du travail à l’ère du numérique ? » organisée par l’AEC dans le cadre de la 4ème Chaire des Civilisations numériques.

Serge Soudoplatoff et de Cecil Dijoux sont brillament intervenus sur des sujets aussi majeurs que la façon dont les entreprises françaises intègrent le numérique collaboratif, la façon dont les nouvelles technologies du numérique sont ou pas profitables à toutes les organisations, les nouvelles compétences à détecter et à valoriser dans le monde du travail, la question de la création ou de la destruction d’emploi par le numérique.

Le savoir faire des entreprises françaises dans le domaine du logiciel libre suffira-t’il à compenser leur culture hiérarchique, le poids des élites dans la société et le tempérament méfiant des français vis à vis de leur environnement ?
Pour vous faire une idée, retrouvez un résumé de l’intervention de Cecil Dijoux sur son blog #hypertextual, complété par son interview, intitulée « Pourquoi les Francais craignent-ils le numerique au travail« , dans le numéro 31 de novembre 2010 d’Initiatives, la revue de l’AEC.