« Il y a une porosité croissante entre vie privée et vie professionnelle »

Microphotographie électronique à balayage colorisée d'un matériau silicone poreux préparé par une technique originale à partir d'une émulsion concentrée aqueuse (porosité totale : 85 %)

Dans une interview sur le site écrans, Jean-Emmanuel Ray, professeur à l’école de droit de Paris-I-Sorbonne, est spécialiste du droit du travail et s’intéresse de près aux évolutions liées aux technologies de l’information. Il réagit à la décision du tribunal des Prud’hommes. S’appuyant sur cette affaire, il pointe la porosité croissante entre vie privée et vie professionnelle, le changement du rapport au travail, les nouveaux facteurs clés de la productivité et enfin l’impérieuse nécessité de changer pour les entreprises.

Articles liés :

  1. Coworking et entreprise 2.0
  2. Lignes Maginot numériques
  3. 52% des salariés enfreignent le règlement informatique de leur entreprise

Leave a Reply